+ 8252 entrepreneurs accélérés

+ 8252

entrepreneurs
accompagnés

multicompetences et entrepreneuriat gerald faure entreprendre entrepreneur

Pourquoi être multicompétent est un atout inestimable

Depuis toujours, on entend qu’il faut être spécialiste pour réussir. Pourtant, être multicompétent, c’est-à-dire avoir une palette variée de compétences, est une qualité inestimable, surtout dans l’entrepreneuriat. L’entrepreneur d’aujourd’hui doit savoir naviguer dans un environnement en perpétuel mouvement, s’adapter rapidement et trouver des solutions innovantes à des problèmes complexes. Il est temps de remettre en question ces stéréotypes et de valoriser la polyvalence.

Touche-à-tout ne signifie pas être incompétent

« Je suis nul parce que je touche à tout ? Bizarre. Lorsqu’on parle de spécialité, on réfléchit en Hard Skills. Alors que certains Soft Skills détrônent ces derniers. » Cette phrase résume un malentendu courant. On valorise souvent les spécialistes au détriment des généralistes. Pourtant, être touche-à-tout n’est pas synonyme d’incompétence. Au contraire, c’est une force.

La Polyvalence comme force

Les Hard Skills, ces compétences techniques et spécifiques, sont souvent mises en avant. Pourquoi ? Parce qu’elles sont plus faciles à mesurer. Cependant, dans le quotidien d’un entrepreneur, les Soft Skills sont souvent celles qui font la différence. Un entrepreneur doit être flexible, adaptable et capable de naviguer dans des situations imprévues. Ces qualités ne sont pas toujours écrites noir sur blanc dans un CV, mais elles sont essentielles. Dire qu’un touche-à-tout est incompétent, c’est comme dire qu’un couteau suisse est inutile parce qu’il a trop d’outils. C’est absurde.

Adaptabilité et Réactivité

Dans un monde en constante évolution, la polyvalence est une compétence précieuse. Être capable de s’adapter, de comprendre différents aspects d’un business, c’est une force, pas une faiblesse. Alors non, je ne suis pas nul parce que je touche à tout. Je suis préparé à affronter une multitude de défis avec une perspective unique et une flexibilité que beaucoup de spécialistes envient.

La valeur inestimable des Soft Skills

J’ai un très bon coup d’œil pour prendre une décision plus rapidement que les autres et un esprit de synthèse à toute épreuve. Impossible d’écrire ça sur un CV. Pourtant, ce sont des compétences notables dans l’entrepreneuriat. Dans le monde de l’entrepreneuriat, savoir réagir vite et bien est souvent plus précieux que d’avoir une expertise technique pointue.

Décisions rapides et efficaces

Avoir un bon coup d’œil, c’est être capable de voir les opportunités et les risques là où d’autres passent à côté. C’est cette capacité à prendre des décisions rapides qui permet de garder une longueur d’avance. Un esprit de synthèse, c’est une autre Soft Skill cruciale. Dans un environnement où l’information abonde, savoir la résumer et en tirer l’essentiel est une compétence rare.

Ces compétences ne trouvent pas toujours leur place sur un CV traditionnel. On valorise les diplômes, les certifications, les expériences professionnelles spécifiques. Mais comment écrit-on qu’on a le don de la décision éclairée ou qu’on sait faire des synthèses parfaites ? Ces compétences, bien que difficiles à formaliser, sont essentielles. Elles sont la clé pour naviguer dans des environnements incertains et complexes, pour prendre des décisions éclairées et pour conduire un projet vers le succès.

Multicompétence : La clé de la pensée complexe

La pensée complexe est cette capacité à voir les choses sous plusieurs angles, à comprendre les interactions entre différents éléments et à naviguer dans des situations ambigües.

Être multicompétent, c’est justement ça : avoir une vision plus large, plus nuancée. Face à un problème, un expert va souvent adopter une approche binaire, dictée par son domaine de spécialité. Mais un multicompétent va aborder le même problème sous différents angles, en prenant en compte une multitude de facteurs.

Cette approche est plus lente, certes, mais elle est aussi plus complète et plus riche. Elle permet de trouver des solutions innovantes, d’anticiper les conséquences imprévues et de naviguer dans des situations complexes avec plus d’aisance. En somme, être multicompétent, c’est posséder une boîte à outils plus diversifiée.

Contre les idées reçues : valorisez votre polyvalence

Les idées reçues ont la vie dure. Ces phrases toutes faites peuvent être décourageantes et limitantes. Elles m’ont complexé au début de ma carrière, me faisant douter de la valeur de ma polyvalence. Mais la réalité est bien différente. Il ne faut pas se laisser enfermer par ces concepts réducteurs. Au contraire, il faut les remettre en question, les analyser et chercher les angles morts. Dans quel monde savoir plein de trucs vous dessert ? Certainement pas dans celui de l’entrepreneuriat.

La diversité des compétences est une richesse. Elle permet d’aborder les problèmes de manière plus créative, de s’adapter à des situations variées et de trouver des solutions innovantes. Ne vous nivelez pas vers le bas. Valorisez votre polyvalence, vos compétences multiples, et ne vous laissez pas décourager par des idées reçues. C’est en embrassant cette diversité de compétences que vous pourrez vraiment vous épanouir et réussir dans vos projets.