+ 7397 entrepreneurs accélérés

+ 7397

entrepreneurs
accompagnés

principe business

Les principes business à ne surtout pas prendre au premier degré !

En plongeant tête la première dans l’entrepreneuriat, je me suis heurté à trois concepts que je prenais trop au sérieux : la vision, le focus, et le fait d’être spécialiste. Ces notions semblaient floues, voire inutiles. Mais au fil du temps, j’ai réalisé que ma compréhension initiale était erronée. Aujourd’hui, je partage mes réflexions approfondies sur ces concepts, en commençant par la vision.

La vision

Lorsque j’ai abordé le concept de vision, je l’ai initialement trouvé peu pratique. La perspective de se projeter à 30 ans semblait impossible, étant donné l’incertitude qui entoure l’avenir. Mon esprit logique cherchait à prédire exactement où je serais dans trois décennies, une quête vouée à l’échec. Mon erreur résidait dans cette quête de certitude. Au lieu de chercher à prédire l’avenir, j’ai appris qu’il était plus judicieux de réfléchir émotionnellement. Construire un but qui nous transcende, une mission personnelle, plutôt que de définir rigoureusement un futur incertain.

Le Focus

Le focus, un concept qui m’a longtemps laissé perplexe. Ma curiosité innée me poussait à rejeter l’idée de me concentrer sur une seule idée. J’adore apprendre, et la perspective de sacrifier ma curiosité me terrifiait. Cependant, j’ai découvert que le focus n’était pas synonyme d’exclusivité. C’est une question de priorité et de rythme. Dans un post antérieur, je développe davantage ma vision du focus, expliquant comment il est possible de maintenir la curiosité tout en se concentrant sur l’essentiel.

L’erreur concernant le Focus

Je me souviens d’avoir partagé ma crainte de perdre ma curiosité au profit du focus. La peur de devoir abandonner la diversité des idées pour réussir. C’était une erreur de ma part de voir le focus comme une exclusivité totale. Le focus, je l’ai compris, c’est gérer les priorités et le rythme. Il ne s’agit pas d’abandonner la curiosité, mais de choisir les bonnes priorités. La clé réside dans la nuance, pas dans le renoncement.

—> J’en parle dans cet article : Déjouer le mythe du ‘Focus’ en affaires : Le guide pratique

Déconstruction des concepts

Je ne veux pas simplement donner mon avis, je veux déconstruire les concepts. La vision et le focus ont été mal compris pendant longtemps. Dans cet article, je partage mes erreurs passées, démystifie ces idées, et souligne l’importance de comprendre en profondeur. Chercher à comprendre ce qui nous anime, plutôt que de gaspiller du temps à essayer de prédire l’avenir, devrait être au cœur de notre démarche entrepreneuriale.

Dans le prochain article, j’aborde celui de la spécialisation ! Il faut bien garder un peu de suspens…